Jusqu'au 30 mars 2021

Exposition permanente
Photo%20Gaelle_edited.jpg
Copie de Semioia 1.jpg

Gaëlle Étémé est métaphysicienne camerounaise et plasticienne graphique. Son travail porte sur l’origine du réel en théorie du langage. Au moyen de l’expérimentation calligraphique, elle développe dans le cadre de son doctorat pluridisciplinaire, le projet d’une métaphysique spéculative sur les lois concourant au fondement de l’expression sémiotique de la réalité au moyen de laquelle : la matière, la chose, la subjectivité et les réalités sociales se surprennent à elles-mêmes comme manifestation dans l’énigme de leur contingence. 

 

Son approche syncrétique de différentes disciplines (esthétique, anthropologie, sémiologie, calligraphie, épistémologie des sciences) fait d’elle une chercheure pluridisciplinaire qui l’a amené régulièrement à collaborer sur des projets aux champs multiples et à fonder en 2017 Les Ateliers de la Méthode, laboratoire informel et expérimental réunissant des chercheur.es et praticien.nes des univers des arts des sciences afin de réfléchir à des nouvelles économies de savoirs et de méthodes théorie en vue  de faire des expérimentations plastiques et théoriques.