Jusqu'au 30 mars 2021

Éloge de L'accessoire :

Les apparats du pouvoir 

Collection permanente

L’éloge de l’accessoire, une introduction


 

Le vide, accent` 

j’écoute, je n’entends rien

la guerre, tu me crois

Bienvenue dans cette galerie des surgissements

 

                                 Quelle expérience je veux faire vivre à mon spectateur?

                                                                       l’éternité d’un questionnement

                                                       je suis un dispositif actualisé de l’absence.

                                                            « De l’habitat naturel des Hommes,

                                          The National Museum Of Africa chante l’incantation                                                           d’un réel où l’objet se réclame de l’impérialité                                                           de son cosmos »,

                                                         dira-t-on de moi.

                                                         Quel est donc mon pouvoir?


                                                                                        un texte de Gaëlle Étémé

IG05TNMOA.jpg

crédit photo : Mike Patten